4 thoughts on “Verrouillé

  1. cela me rappelle le boulot quand je n’avais rien le droit de dire parce que souvent cela faisait mal (je reconnais que parfois j’y suis allé un peu fort, mais pour se faire entendre c’était la seule solution).
    A pluche.

    1. Bonjour AnatoleM,
      Dans le boulot ça reste toujours vrai, quoique je me suis lâché hier.
      Vivement la retraite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.